Navigation 5 : déroulement d’un vol

Au cours des précédents articles consacrés à la navigation, nous avons vu comment déterminer une route long courrier sur les cartes, comment la suivre avec les différents moyens de navigation, comment calculer les éléments nécessaires pour naviguer et donc construire un plan de vol, et comment calculer combien de carburant il va nous falloir embarquer pour être sûr d’arriver à destination en toute sécurité, sans en transporter inutilement.

Dans ce dernier article, nous allons voir comment se déroule un vol, depuis la préparation au sol jusqu’à l’atterrissage.

Nous allons donc suivre le déroulement d’un vol Orly-Pointe à Pitre, réalisé en B747-400, le 30 octobre 2016. Les photos présentées ont été prises lors du vol simulé, effectué sur le B747 PMDG pour FSX. La météo réelle est simulée grâce à Active Sky Next.

(suite…)

Navigation 4 : calcul du carburant

Avec les trois précédents articles consacrés à la navigation, nous avons vu comment déterminer une route long-courrier sur les cartes, comment la suivre avec les différents moyens de navigation, et calculer les éléments nécessaires pour naviguer et donc construire un plan de vol. Il nous reste à calculer combien de carburant il va nous falloir embarquer pour être sûrs d’arriver à destination en toute sécurité, mais aussi de ne pas en transporter pour rien car, à la différence d’une voiture et vues les quantités mises en jeu, le carburant à bord va influencer considérablement la consommation. En fait, on ne fera jamais, comme en voiture, le plein et un petit coup sur le pare-brise !

(suite…)

Navigation 2 : les moyens de navigation

Après avoir vu comment définir la trajectoire, nous allons maintenant nous demander comment faire pour la suivre.

Dans cet article, nous allons étudier sommairement le fonctionnement des différents moyens de navigation, et l’on va voir que c’est un peu en faire l’historique, même si tous les avions légers ne disposent pas des derniers développements de la technique et naviguent toujours comme Mermoz (ou presque) !

(suite…)

Navigation 1: les bases

Dès que l’homme cherche à se déplacer, que ce soit à pied, à cheval, en voiture, en bateau ou en avion, le premier problème qui se pose est de choisir la route à suivre. Pas très compliqué si le trajet est court, que l’on connait bien le terrain et que l’on dispose de nombreux points de repaire. Le problème se complique si l’on veut aller très loin, traverser un océan ou un désert, s’il fait nuit ou que l’on survole une couche nuageuse. C’est tout l’objet de la navigation dont on va étudier ici les bases…

(suite…)

Radio électricité : Applications en aéronautique

Contact VHF avec le contrôle aérien, communications longues distances avec les centres de contrôles océaniques, transmission d'ACARS, data link, liaisons par satellite, radiobalises au sol, atterrissage tout temps, suivi et guidage radar ... La liste n'est pas exhaustive mais démontre à quel point la radioélectricité est importante pour l'aéronautique. Sans les ondes radio, le trafic aérien n'aurait jamais pu se développer, à cette échelle, avec d'aussi hauts critères de sécurité.

Mais qu'est-ce qu'une onde radio ? "Comment "ça marche", comment ça "voyage" dans l'air et pourquoi autant de systèmes différents : HF,  VHF, "micro ondes" ? Et puis pourquoi, parfois, ça ne marche pas (ce qui fait, alors, pester les pilotes, comme le personnel au sol) ?

C'est ce que cet article va essayer de vous expliquer, de façon un peu fouillée, certes,  sans néanmoins prétendre à former des ingénieurs en radioélectricité.

(suite…)

Instruments de bord

Avant de se lancer dans l’étude d'avion lourd, volant haut et vite tel que le B737, il n’est pas inutile de faire le point sur un certain nombre de notions qu’il va falloir bien maîtriser pour pouvoir utiliser correctement une machine complexe, et notamment s’interroger sur les informations réellement fournies par les instruments de bord et bien les exploiter.

Et comme pour tout dispositif, on l’utilise toujours beaucoup mieux quand on a compris comment il fonctionne… C'est l'objectif de cet article.

(suite…)

Les radiobalises aéronautiques

Que ce soit pour aider à se repérer, y compris par temps clair, ou pour permettre de naviguer alors que l'on n'a plus aucune visibilité des repères au sol, les instruments de radio-navigation embarqués sont vite devenus quasi incontournables. Aujourd'hui, les avions modernes exploitent principalement le GNSS (Global Navigation Satellite System) ... qui est un GPS, comme celui que chacun utilise dans son auto, mais un peu plus sophistiqué et dont la précision a été augmentée. Cependant, avant que l'homme soit capable de placer des satellites en orbite, d'autres moyens radioélectriques ont été exploités ... Et le sont toujours ! Ce sont les radiobalises aéronautiques.

Partant du principe que l'on utilise bien mieux un instrument quand on sait "comment ça marche", l'objectif de cet article est de vous décrire, de façon simplifiée mais néanmoins assez complète, le fonctionnement de ces dernières.

(suite…)

Procédures d’approche par Faible Visibilité LVP

Parmi les différents phénomènes météo qui peuvent impacter l’aviation, le brouillard reste un de ceux qui perturbent encore souvent le transport aérien.

Des efforts ont été entrepris depuis bien longtemps pour en minimiser les conséquences, que ce soit sur le plan matériel embarqué, infrastructures aéroportuaires ou procédures pour assurer la sécurité dans ce contexte très particulier.

Je vous propose d'aborder un peu tous ces aspects et d’étudier les Low Visibility Procedures  LVP qui permettent, de nos jours, d’atterrir et de décoller dans le brouillard !

(suite…)