3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #3280
    efb1d7818453173b02e5649ae80c20eb?s=80&r=gSam Z
    Participant

    Bonjour,

    Quelques petites questions de compréhension, si l’alti-pression est corrigée de la différence de la pression standard (1013,25) et l’alti-densité de la température standard (isa), pourquoi n’utilisé que l’une ou l’autre des deux corrections selon le calcul de performance voulu ?
    De plus, pouvez-vous me confirmer que c’est la pression de l’air agissant sur la capsule anéroïde de l’altimètre qui fait varier ce dernier ? Donc un hélico en position statique à 1500ft qnh par exemple pourrait voir son altitude varier en + ou en – à chaque changement de pression et porter à erreur le pilote s’il n’indique pas la pression actualisée ? Le QNH donné par l’ATIS est-il toujours celui ramené au niveau de la mer que le terrain soit en bordure de mer ou bien en montagne ?

    Merci d’avance,
    Sam.

    #3285
    dcd53f0c4c1d8d55f74c36d3f9ee9cd6 bpfullmike victor
    Modérateur

    Bonjour Sam,

    L’altitude densité combine, à la fois, la différence de pression et la différence de température par rapport à l’atmosphère standard.

    Elle est assez compliquée à calculer, c’est pourquoi, pour le calcul des performances au décollage par exemple, les constructeurs, en accord avec les administrations de tutelle, ont préféré établir des tableaux ou des graphiques de performances qui prennent en compte la pression atmosphérique par le biais de l’altitude pression et de la température séparément. C’est pourquoi, sur les graphiques par exemple, on trouve une entrée Température et une entrée Altitude Pression qui se rejoignent dans un réseau de courbes : cela revient à prendre en compte l’altitude densité sans en calculer la valeur… (voir l’article consacré aux Performances au Décollage par exemple).

    Pour le QNH, oui, par définition, c’est la pression atmosphérique du terrain ramenée au niveau moyen des mers, que le terrain soit au bord de la mer ou en montagne, bien sûr. Ce calcul est fait en transformant l’altitude réelle du terrain en écart de pression, sans tenir compte de la température…
    Tout ceci est expliqué dans l’article consacré aux instruments de bord.

    Bons vols !

    #3286
    efb1d7818453173b02e5649ae80c20eb?s=80&r=gSam Z
    Participant

    Merci beaucoup Mike Victor, je vais lire les articles du site à ce sujet.

    Bons vols.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.