#3285
mike victor
Modérateur/modératrice

Bonjour Sam,

L’altitude densité combine, à la fois, la différence de pression et la différence de température par rapport à l’atmosphère standard.

Elle est assez compliquée à calculer, c’est pourquoi, pour le calcul des performances au décollage par exemple, les constructeurs, en accord avec les administrations de tutelle, ont préféré établir des tableaux ou des graphiques de performances qui prennent en compte la pression atmosphérique par le biais de l’altitude pression et de la température séparément. C’est pourquoi, sur les graphiques par exemple, on trouve une entrée Température et une entrée Altitude Pression qui se rejoignent dans un réseau de courbes : cela revient à prendre en compte l’altitude densité sans en calculer la valeur… (voir l’article consacré aux Performances au Décollage par exemple).

Pour le QNH, oui, par définition, c’est la pression atmosphérique du terrain ramenée au niveau moyen des mers, que le terrain soit au bord de la mer ou en montagne, bien sûr. Ce calcul est fait en transformant l’altitude réelle du terrain en écart de pression, sans tenir compte de la température…
Tout ceci est expliqué dans l’article consacré aux instruments de bord.

Bons vols !